Daech expliqué à moi-même

November 23, 2015 § 6 Comments

Comme toute la France, j’essaye encore de comprendre ce qui s’est passé le 13 novembre. Non pas qu’il s’agisse d’une réelle surprise, mais quand même. Contrairement à quelques charlatans à la mode, je ne prétendrai pas avoir réussi à comprendre, mais voici quelques notes que j’ai prises au fur et à mesure de mes lectures et réflexions.

20151123_123209

Daech et le cynisme

  • Daech est initialement une organisation irakienne. Les cadres de Daech sont des anciens cadres Baasistes, c’est-à-dire des hommes de main du régime de Saddam Hussein (source : Courrier International, numéro spécial, 19 novembre 2015).
  • De mémoire, le régime de Saddam Hussein était très occidentalisé, plus ou moins fasciste et totalement laïc. Il n’a cessé d’être allié avec les USA que lorsqu’il a envahi le Koweït, pour des raisons purement économiques et stratégiques.
  • Les frontières revendiquées par Daech coïncident avec les puits de pétrole de la région beaucoup plus qu’avec les lieux saints.
    • Ce qui précède me fait réfléchir. Les cadres de Daech sont-ils vraiment des islamistes ou l’Islam n’est-il pour eux qu’un outil de pouvoir ?
  • Au moins en Syrie, Daech recrute presque uniquement des étrangers. Apparemment, Daech n’arrive pas à recruter les populations locales. Apparemment, les étrangers sont aussi plus faciles à contrôler, puisqu’ils sont coupés de leur famille et de leurs proches et qu’ils ont du mal à retourner chez eux (source : CI).
  • En Syrie et en Irak, Daech est en guerre contre tout le monde, qu’il s’agisse de groupes non-religieux (le régime de Bachar el Assad, l’Armée Syrienne Libre, les Unités de Protection du Peuple, la Coalition Arabe Syrienne), chrétiens (le Conseil Militaire Syriaque) ou islamistes (le Hezbollah, le Front Islamique, l’Ansar el-Charia – proche d’Al-Qaïda). Contrairement à Daech, ces groupes sont constitués essentiellement de populations locales.
  • Daech semble gérer ses territoires comme des territoires occupés, avec une police d’occupation, des collaborateurs, etc. (source : New York Times).
    • Vu comme cela, et vu de loin, je trouve que Daech ressemble plus à une force extérieure, qui vise à imposer une idéologie importée, à piller les ressources naturelles et historiques, sans compter l’esclavage. Bref, j’aurais tendance à décrire Daech comme une forme de colonialisme.

Daech et ses voisins

  • Daech se présente comme la rébellion contre le régime Syrien de Bachar el Assad. Comme mentionné plus haut, Daech est en fait en guerre contre tout le monde, à commencer par les autres rebelles (source : Wikipedia).
  • Le régime de Bachar el Assad combat les autres groupes rebelles de toutes ses forces, mais aurait jusqu’ici plutôt laissé Daech tranquille, car Daech est un ennemi utile : il pratique et encourage la torture et le viol, la violence aveugle contre les populations civiles, la destruction de monuments historiques, le terrorisme contre les régimes occidentaux, et fait tout son possible pour que le monde entier soit au courant. En termes de communication, Daech est donc ce qui est arrivé de mieux au régime depuis que Bachar el Assad est au pouvoir. (source : Je n’arrive plus à retrouver)
  • En ce moment, l’ennemi militaire principal de Daech est le YPG (Unités de Protection du Peuple), constituées essentiellement de populations locales kurdes. Traditionnellement, les Kurdes sont plutôt musulmans, mais le YPG de gauche, affirme l’égalité hommes-femmes, et propose un régime démocratique fédéral et laïc.
  • Si le YPG gagne, les Kurdes auront certainement un pays indépendant, et réclameront certainement le rattachement du Kurdistan Turc. La Turquie, qui est pourtant alliée avec Israël contre le régime de Bachar el Assad, lutte donc contre le YPG.
  • Le YPG est allié contre Daech avec le Conseil Militaire Syriaque (populations locales chrétiennes, dont certaines ont été récemment chassées de Turquie), la Coalition Arabe Syrienne (populations locales arabes) et la Brigade Internationale de Libération.
  • Daech considère qu’il faut détruire totalement la population yézidi (kurdes), car elle pratique une religion pré-islamique ou hétérodoxe islamique (selon les sources). Apparemment, la torture et l’esclavage sexuel sont une manière acceptable de détruire les yézidi. (source : propagande Daech).

Daech et le monde

  • Le régime Iranien considère Daech comme un ennemi, créé de toutes pièces par l’Occident pour lutter contre le régime Syrien (source : CI).
  • Al-Qaïda, organisation qui prône pourtant un califat, rejette Daech (source : Le Monde)
  • Les Frères Musulmans, qu’on ne peut accuser ni, d’être laïcs ni d’être pacifistes, décrivent Daech comme “Un groupe connu par ses atrocités”.
  • Le Grand Mufti d’Arabie Saoudite décrit Daech comme “l’ennemi numéro 1 de l’Islam” (source : Libération).
  • Une douzaine de groupes Jihadistes à travers le monde se seraient ralliés à Daech (source : Wikipedia).
  • Apparemment, les imams de France considèrent l’Islam de Daech non pas comme une interprétation extrémiste de l’Islam, mais plutôt comme une religion totalement distincte (source : des gens qui fréquentent des mosquées).
  • La seule intervention de Daech dans le conflit Israélo-Palestinien a consisté à attaquer le Hamas et le Jihad Islamique Palestinien, bref des musulmans (source : ma mémoire, confirmée par Wikipedia).
  • À ma connaissance, aucune intervention de Daech dans le monde n’a visé à protéger ou aider des musulmans locaux  (source : ma mémoire, confirmée par Wikipedia).

Daech et le recrutement

  • Au moins en France, les recruteurs de Daech ont pour instructions d’éviter les mosquées. Apparemment, leur interprétation du Coran est en contradiction totale avec les interprétations modernes, et n’importe quel imam est capable de le démontrer aux fidèles. En plus de cela, la plupart des imams français sont républicains, et risqueraient d’appeler immédiatement la police (source : je n’arrive pas à retrouver).
  • Daech contrôle les images qui sortent de son territoire. Daech est le seul régime qui a tendance à exagérer ses propres exactions et à en faire un argument de recrutement. (source : CI)
    • Mon intuition est que Daech cherche à surfer sur des fantasmes de violence dans le style des jeux vidéos et des productions hollywoodiennes.

Conclusions

Pas de conclusions pour le moment. Je revisiterai ce billet si j’en atteins.

En attendant, méfions-nous des charlatans.

Je Suis Charlie

January 7, 2015 § Leave a comment

Charlie

Vous souhaitez apprendre à développer des Logiciels Libres ?

November 29, 2014 § Leave a comment

Cette année, la Communauté Mozilla propose à Paris un cycle de Cours/TDs autour du Développement de Logiciels Libres.

Au programme :

  • comment se joindre à un projet existant ;
  • comment communiquer dans une équipe distribuée ;
  • comment financer un projet de logiciel libre ;
  • qualité du code ;
  • du code !
  • (et beaucoup plus).

Pour plus de détails, et pour vous inscrire, tout est ici.

Attention, les cours commencent le 8 décembre !

Souhaitez-vous aider le renard à accélérer ?

July 2, 2014 § Leave a comment

Je reçois régulièrement des propositions de volontaires qui souhaiteraient contribuer à Firefox. Habituellement, je les guide vers Bugs Ahoy – si vous ne connaissez pas Bugs Ahoy, foncez le voir, ce moteur de recherche dédié aux tâches accessibles aux débutants est fabuleux. Aujourd’hui, changement de programme : si vous souhaitez contribuer à Firefox, et plus précisément si vous souhaitez contribuer à améliorer les performances de Firefox, voici quelques manières de participer à l’effort de l’équipe Performance.

Session Restore

Session Restore est le composant de Firefox chargé de sauvegarder l’état du navigateur en permanence pour permettre de récupérer d’un crash du navigateur, du système ou du matériel ou d’un redémarrage intempestif sans perdre de données. Je suis en train de réécrire certaines parties de Session Restore pour améliorer sa réactivité (en le rendant parallèle) et sa contribution au temps de démarrage.

Pour vous lancer, quelques bugs d’introduction, e-mentorés par moi :

Tous ces bugs sont en JavaScript.

File I/O

OS.File est le composant de Firefox qui permet à JavaScript d’accéder au disque à haute performance. Je suis en train de réécrire certaines parties de OS.File pour le rendre plus extensible et pour améliorer la réactivité de certaines fonctions critiques. Quelques bugs d’introduction, e-mentorés par moi :

J’aurais vraiment du numéroter mes brouillons

July 5, 2013 § Leave a comment

Juste un petit mot pour signaler que je viens d’ouvrir un autre blog pour publier les diverses nouvelles et idées de feuilletons qui me traversent l’esprit. Pour plus de détails, rendez-vous sur J’aurais vraiment du numéroter mes brouillons.

Alors comme ça, votre projet a besoin de contributeurs ?

June 21, 2013 § Leave a comment

Comment décevoir un contributeur

Il était une fois un projet de logiciel libre (ou, d’ailleurs, un projet associatif). Un jour, un anonyme se présenta et annonça qu’il souhaitait aider. C’était une bonne nouvelle, car le projet avait bien besoin de contributeurs supplémentaires. Malheureusement, au bout de quelques jours, l’anonyme disparût, car il n’arrivait pas à aider.

C’est une histoire assez triste. Elle vous est peut-être familière, soit dans la peau du contributeur existant, soit dans la peau de l’anonyme qui voulait contribuer. Cette histoire est malheureusement fréquente dans les projets qui cherchent à s’étendre. Voyons ce que nous pourrions faire pour changer la fin du conte.

Il était une fois un projet de logiciel libre (ou, d’ailleurs, un projet associatif). Un jour, un anonyme se présenta et annonça qu’il souhaitait aider. C’était une bonne nouvelle, car le projet avait bien besoin de contributeurs supplémentaires. Les contributeurs existants avaient justement préparé des documents pour guider des nouveaux venus et étaient prêts à répondre aux questions de l’anonyme. L’anonyme suivit le guide de contribution. Après avoir suivi ce guide, l’anonyme chercha à quoi il pouvait bien contribuer. Malheureusement, au bout de quelques jours ou quelques semaines, l’anonyme n’avait pas trouvé en quoi il pouvait aider et il disparût.

Malgré tous les efforts des contributeurs existants, l’histoire est toujours aussi triste. Alors que faire pour arriver à une fin heureuse ?

Il était une fois un projet de logiciel libre (ou, d’ailleurs, un projet associatif). Comme dans tous les projets de ce genre, il y avait énormément de choses à faire et pas assez de contributeurs pour tout accomplir. Les contributeurs avaient pris pour habitude de noter sur une liste de tâche facilement accessible tout ce qu’ils n’avaient pas encore eu le temps de mener à bien. Certaines de ces tâches étaient accessibles à des nouveaux venus. Pensant aux futurs contributeurs, les contributeurs existants s’assuraient donc que ces tâches accessibles étaient faciles à trouver et que n’importe quel nouveau venu pouvait facilement contacter la personne qui avait ajouté la tâche dans la liste, pour lui demander des conseils. De plus, les contributeurs existants avaient préparé des documents pour guider des nouveaux venus et étaient prêts à répondre aux questions de l’anonyme. L’anonyme suivit le guide de contribution, qui le mena à des tâches accessibles. Il trouva une tâche qui l’intéressait et un mentor pour l’aider à démarrer. Ils vécurent heureux et eurent beaucoup de contributions.

Le système des bugs mentorés

Chez Mozilla, nous utilisons depuis quelques années le système que je viens de décrire, avec un succès impressionnant. Tous les quelques jours, sur les projets que je suis, de nouveaux contributeurs se présentent, suivent les tutoriels, choisissent une tâche, se mettent immédiatement au travail – et finissent la plupart du temps par publier leurs contributions, et un peu plus tard par devenir eux-mêmes mentors sur d’autres tâches.

Marquer une tâche comme mentorée prend environ deux secondes.

  1. je viens d’ouvrir un bug sur Bugzilla et je réalise qu’un débutant pourrait certainement le traiter avec un peu d’aide ;
  2. j’ajoute dans le champ libre (« whiteboard ») du bug l’information [mentor=Yoric] – à partir de ce moment-là, les nouveaux venus peuvent trouver ce bug dans notre moteur de recherche de bugs mentorés ;
  3. j’en profite pour ajouter dans ce même champ libre l’information [lang=js][lang=c++] – à partir de ce moment-là, les nouveaux venus cherchant des bugs dans l’une des deux technologies “JavaScript” ou “C++” verront s’afficher ce bug ;
  4. c’est fini – un de ces jours, un contributeur me contactera peut-être pour demander s’il peut travailler sur ce bug.

Bien entendu, l’exemple utilise Bugzilla et des contributions techniques mais il est assez simple d’étendre le système à d’autres gestionnaires de tâches et à des tâches purement non techniques.

Pour un nouveau venu, commencer est aussi très simple :

  1. lire notre document d’introduction et suivre le lien vers le moteur de recherche de bugs mentorés ;
  2. choisir des centres d’intérêt et un bug ;
  3. contacter le mentor par mail ou par irc.

Certaines étapes peuvent encore être fluidifiées (le nom et l’adresse du mentor ne sont pas toujours évidents à trouver à l’écran, etc.) mais c’est en cours. Nous espérons que le système pourra, à terme, être généralisé à tous les projets de Mozilla, techniques ou non.

Du coup, si vous participez à un projet (Mozilla ou autre) qui n’emploie pas un tel système de bugs mentorés et qui cherche des contributeurs, je vous invite vivement à essayer.

Qui a parlé de Webkit ? Nous avons parlé d’évolution.

February 23, 2013 § 3 Comments

« Webkit est un boulet. Nous ne pouvons pas nous en écarter, parce que nos utilisateurs dépendent de ses bugs autant que de ses
fonctionnalités, mais Webkit est construit à partir de technologies obsolètes, de concepts qui ne passent plus à l’échelle depuis
longtemps, et tout cela ne rime plus à rien face aux besoins ou aux matériels d’ajourd’hui. Si nous avions le moindre choix, nous
abandonnerions tout cela pour recommencer à partir de zéro. »

« Read the rest of this entry »

Where Am I?

You are currently browsing the En français / In French category at Il y a du thé renversé au bord de la table.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 37 other followers