Journal d’un tire-au-flanc de chercheur (1) : Le jeudi soir du glandeur

February 13, 2009 § 1 Comment

Résumé des épisodes précédents

Le gouvernement a amplement raison, les chercheurs sont des glandeurs et ce qui manque pour les rendre plus productifs, c’est de devoir se justifier en permanence pour avoir le droit de faire de la Recherche.

Suivons donc l’emploi du temps d’un glandeur improductif et non publiant.

Épisode 1 : Jeudi 12 février au soir

  • 18h10 – 18h25 (Recherche / Enseignement) Correction d’un bug mineur dans un de mes projets en cours . Ce projet s’appelle OCaml Batteries Included, c’est une extension du langage de programmation OCaml, extension qui vise à faire de OCaml un outil utile pour un public varié, des débutants aux ingénieurs.
  • 18h25 – 18h30 (Recherche / Enseignement) Début du débat, par chat et mail interposé, avec les autres membres de l’équipe sur la meilleure manière de corriger le bug 136 de OCaml Batteries Included. C’est que OCaml Batteries Included est un logiciel qui, en partie, s’écrit lui-même. Et là, le logiciel qui est écrit automatiquement par le logiciel a des problèmes de documentation.
  • 18h30 – 19h00 (Recherche / Enseignement) Un doctorant m’a envoyé un brouillon qu’il voudrait que je relise. Il travaille sur les spécifications d’un nouveau langage de programmation qui vise à révolutionner la manière dont les sites web sont créés. C’est parti.
  • 19h00 – 19h10 (Recherche / Enseignement) Le débat sur le bug 136 continue. On me propose une solution mais, après brève vérification, je ne vois pas comment elle pourrait marcher.
  • 19h10 – 19h45 (Recherche / Enseignement) Suite de la relecture (et de la correction) du brouillon. Il va falloir retoucher pas mal de choses.
  • 19h45 – 20h30 (Pause) Ah, mon épouse enseignante-chercheuse-fonctionnaire-paresseuse est rentrée de la bibliothèque où elle passe ses journées. Il est temps de préparer à manger.
  • 20h30 – 20h35 (Recherche / Enseignement) J’interromps mon dîner. Je viens d’être contacté par chat par un utilisateur de OCaml Batteries Included. Il aimerait bien qu’on ajoute une fonction.
  • 20h35 – 20h50 (Pause) Suite du dîner.
  • 20h50 – 20h58 (Recherche / Enseignement) Ça continue, les utilisateurs de OCaml Batteries Included ont eu d’autres idées. Ils ont commencé à en discuter pendant que je dînais et ils viennent de me recontacter pour proposer leur idée.
  • 20h58 – 21h05 (Pause déprimogène)  Le Figaro casse du chercheur. Vite lu, vite oublié, mais à la longue, ça fait mal, toutes ces approximations.
  • 21h05 – 21h39 (Recherche / Enseignement) C’est reparti pour OCaml Batteries Included. On va tester les idées des utilisateurs. […] Bon, la première suggestion a l’air de bien marcher. Pour la deuxième et la troisième qui vient d’arriver, il va falloir réfléchir encore un peu. En attendant, je vais ajouter la possibilité de faire des calculs  en étant à l’abri des résultats indéfinis. C’est une fonctionnalité que j’avais prévue depuis longtemps.
  • 21h39 – 21h41 (Pause) Il est temps de tester cette nouvelle fonctionnalité. Bon, pendant que l’ordinateur mouline, regardons les statistiques du blog. Tiens, 6 visites sur ce billet. Bon, c’est pas grand chose par rapport aux 182 visites de la journée sur mon dernier billet scientifique mais c’est un début.
  • 21h41 – 22h00 (Recherche / Enseignement) C’est reparti. Test, débogage, etc. Pendant ce temps-là, ma feignasse d’épouse prépare ses cours de demain. Elle regrette de ne pas avoir acheté (de sa poche) un livre (cher) pour préparer la séance de mardi prochain (qui s’annonce difficile).
  • 22h00 – 22h35 (Pause)
  • 22h35 – 22h50 (Recherche / Enseignement) Les nouvelles fonctionnalités semblent fonctionner. Il est temps de les intégrer de manière à ce que les utilisateurs puissent s’en servir. Pendant ce temps-là, l’un de mes collègues me confirme que la technique qu’il me suggérait à 19h00 fonctionne et il m’envoie le résultat. Ce serait chouette. Je vais tester.
  • 22h50 – 23h15 (Recherche / Enseignement) Bon, le test attendra qu’on ait résolu nos problèmes techniques. Là, un autre de mes collègues essaye en vain de m’expliquer une fonctionnalité de Git, l’outil que nous utilisons pour sauvegarder et synchroniser le travail entre nos nombreux ordinateurs. Si quelqu’un sait comment on fait un fetch sous Git, dites-le moi, hein.
  • 23h15 – 23h40 (Pause) Bon, ça a fini par marcher, avec des trucs de ce genre. Je peux maintenant tester. L’ordinateur en a pour quelques minutes, c’est le moment de me faire une tisane. Pendant ce temps-là, mon épouse prépare toujours son cours de mardi prochain.
  • 23h40 – 00h15 (Recherche / Enseignement) Le test s’avère concluant. Mon collègue a donc trouvé en quelques heures une solution à un problème qui nous embêtait depuis des mois. C’est cool mais frustrant. Mais bon, c’est quand même cool. Du coup, je suis en train de m’amuser à remettre en place tous les trucs qu’on a du déplacer pour contourner tant bien que mal le bug 136.
  • 00h15 – 1h00 (Pause) Ouhlà, il se fait tard. Il est temps de faire la vaisselle, préparer le déjeuner de mon épouse (qui, en bonne feignasse, se lèvera dans moins de 5h pour aller faire cours à Amiens) et me doucher.
  • 1h00 – 05h00 (Dodo) À demain tout le monde.

Bilan de la soirée

  • 3h56 de travail
  • 3h14 de pause, en comptant le dîner et la douche
  • environ 45 minutes bouffées à moitié sur mon travail et à moitié sur mon temps de repos par la nécessité de justifier de mon travail

Tagged: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

§ One Response to Journal d’un tire-au-flanc de chercheur (1) : Le jeudi soir du glandeur

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

What’s this?

You are currently reading Journal d’un tire-au-flanc de chercheur (1) : Le jeudi soir du glandeur at Il y a du thé renversé au bord de la table.

meta

%d bloggers like this: