L’art du geste, la beauté du langage

February 23, 2008 § Leave a comment

J’avais initialement prévu un bel article sur la capacité de notre gouvernement à annoncer quelque chose, accuser ses adversaires politiques de lâcheté pour ne pas avoir pris la mesure correspondante, puis faire exactement le contraire. Et puis, avec l’actualité, j’ai changé d’avis et je me suis dit que j’allais recentrer le billet sur la manière dont notre Bon Président reprend la surenchère de provocation en se plaçant au-dessus de la volonté du peuple (avec le non-référendum sur l’Europe), de son statut de président (en portant plainte contre des journalistes), de la décence (avec son mariage surmédiatisé), de l’histoire des peuples (avec son appropriation de la Shoah) et maintenant de la Constitution (avec le contournement du Conseil Constitutionnel). J’aurais pu enchaîner sur les dangers que chacun de ses gestes fait courir à la démocratie française, à court ou long terme, et je le ferai peut-être une autre fois. Mais non, à chaque fois que j’ai commencé à rédiger, l’actualité m’avait dépassé et le temps que les premiers mots touchent le clavier, notre Président Scotch-Brite était déjà en train de secouer un autre hochet médiatique.

Ça donne le tournis, hein ?

Allez, allez, notre Président Bien-Aimé a tout prévu, même de quoi nous détendre, à l’occasion. Vous ne me croyez pas ? Alors je vous invite à jeter un œil à la dernière élégance publique en date, capturée au salon de l’agriculture par Le Parisien.fr.

Quelle importance, me demanderez-vous peut-être ? Bien entendu, il y a quelques secondes de rire ou de sourire sur le candidat qui, rappelons-le, insistait il y a environ un an sur la notion de respect, ou sur l’homme qui s’arroge le droit de décider seul de ce que les enfants doivent apprendre, à commencer par la politesse. Mais le plus intéressant n’est pas là. Le plus intéressant est de constater la chute de grâce de notre Président-Payé-à-l’Audimat. Il y a six mois, un tel écart aurait été promptement étouffé et n’aurait probablement trouvé d’écho que dans Le Canard Enchaîné ou Marianne. Aujourd’hui, Google News référence 317 articles de presse sur le sujet et Yahoo! News en voit 405.

Alors pourquoi ? Il y a quelques mois, nous étions nombreux à voir dans le comportement des médias une forme de censure : comment expliquer autrement le paysage composé entièrement d’articles élogieux au sujet du gouvernement ? Comment expliquer le silence presque total sur tous les sujets qui fâchent, des mouvements anti-LRU à la fronde de tous les corps médicaux, du manque de fonctionnaires à l’humiliation systématisée des candidats à l’immigration ?

Je ne prétendrai pas apporter une réponse univoque à cette question. On peut y voir une rébellion de journalistes qui rêvaient d’échapper à un contrôle trop pesant. On peut aussi imaginer que les fissures au sein de la Droite, qui apparaissent à peine un an après le début de cette Entente Cordiale de la Droite, se traduisent par une perte de cohérence dans le visage affiché aux médias ou dans les instructions qui peuvent leur être transmises. À l’inverse, on peut aussi supposer que c’est la pression d’une opinion publique déçue par la politique de “une promesse par jour” ou lassée de l’étalage de vie privée qui aura fait bouger la presse. Dans tous les cas, une époque de l’ère Sarkozy est révolue.

Mise-à-jour: Au sujet du comportement des médias vis-à-vis de Monsieur le Président, je ne peux que vous suggérer la très intéressante émission De la suite dans les idées de ce matin, que vous pouvez écouter pour quelques jours sous la forme d’un podcast.

Pardon ? Vous dites ? Oui, je sais. Au moment où j’aurai fini d’écrire ces quelques lignes, il aura probablement trouvé moyen d’insulter encore un ou deux pays démocratiques, de s’applatir devant encore une ou deux dictatures et de faire l’éloge des fragments les plus extrêmistes d’une religion. Mais bon, on fait ce qu’on peut.

Tagged: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

What’s this?

You are currently reading L’art du geste, la beauté du langage at Il y a du thé renversé au bord de la table.

meta

%d bloggers like this: