Une question à propos d’ACTA

February 10, 2012 § 2 Comments

J’ai sous les yeux le texte officiel d’ACTA. Ce traité international contre (en vrac) l’exploitation illicite de marques, le faux et usage de faux et le partage de données sans autorisation sur Internet, après avoir été négocié en toute confidentialité par la Commission Européenne, est enfin public, et doit passer devant le Parlement Européen en mai 2012.

Du coup, je lis l’article 11 et je m’interroge :

« Without prejudice to its law governing privilege, the protection of confidentiality of information sources, or the processing of personal data, each Party [= chaque pays] shall provide that, in civil judicial proceedings concerning the enforcement of intellectual property rights, its judicial authorities have the authority, upon a justified request of the right holder, to order the infringer or, in the alternative, the alleged infringer, to provide to the right holder or to the judicial authorities, at least for the purpose of collecting evidence, relevant information as provided for in its applicable laws and regulations that the infringer or alleged infringer possesses or controls. Such information may include information regarding any person involved in any aspect of the infringement or alleged infringement and regarding the means of production or the channels of distribution of the infringing or allegedly infringing goods or services, including the identification of third persons alleged to be involved in the production and distribution of such goods or services and of their channels of distribution. »

Ai-je bien compris que, pour pouvoir obéir à ce type d’injonction :

  • une bibliothèque doit surveiller ses empruntants, pour pouvoir identifier ceux qui pourraient être impliqués dans de la photocopie de livres ?
  • une université doit surveiller ses enseignants, pour pouvoir identifier ceux qui pourraient distribuer des polycopiés sans autorisation ?
  • … ou un lycée, un collège, une maternelle ?
  • … ainsi que les intervenants invités le temps d’un cours ou d’un séminaire ?
  • … le tout sur simple soupçon ?

Ai-je mentionné qu’ACTA m’inquiète quelque peu ?

About these ads

Tagged: , ,

§ 2 Responses to Une question à propos d’ACTA

  • kamui57 says:

    “judicial authorities”

    donc c’est sur ordre du juge ?

    • yoric says:

      C’est ce que je comprends, oui. Quelques inquiétudes sur ce point, tout de même:

      • le précédent Hadopi introduit peut-être des cas où il n’y a pas besoin d’ordre du juge ;
      • les universités, bibliothèques, etc. ne devront-elles pas introduire ces mesures de surveillance de manière préventive ?
      • dans quel cas un juge pourra/devra-t-il délivrer cet ordre ?

      Je posterai quand j’aurai le temps sur les autres articles qui m’inquiètent.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

What’s this?

You are currently reading Une question à propos d’ACTA at Il y a du thé renversé au bord de la table.

meta

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 31 other followers

%d bloggers like this: